Partager
Imprimer
Date de publication09 mai 2019

Portrait de La Comédie de Béthune

Histoire et programmation d'un centre dramatique national
Théâtre
PORTRAIT

Créé en 1982, le centre dramatique national Nord-Pas-de-Calais, devenu depuis 1992 la Comédie de Béthune, tente de tisser un lien étroit entre un territoire, ses habitants, un lieu et des artistes. Portrait de ce centre dramatique et sa programmation à travers le regard du collectif d’artiste dirigé par Cécile Backès qui le fait vivre au quotidien.

La Comédie de Béthune, Centre Dramatique National, est dirigé par la metteuse en scène Cécile Backès depuis 2014. Installé depuis 1993 dans une ancienne poudrière édifiée par Vauban et reconvertie en « Studio-Théâtre » de 156 places, puis agrandit en 1999 en faisant de l’ancien cinéma à l’abandon « Le Palace » on siège avec une salle de 343 places, la Comédie de Béthune porte un projet artistique spécifiquement centré sur les écritures contemporaines de théâtre et accueille les artistes et compagnies en résidence : la recherche, l’expérimentation sont au cœur de l’activité de cette fabrique d’imaginaires.

L’autrice Mariette Navarro, la comédienne Noémie Rosenblatt et le comédien Maxime Le Gall composent le collectif d’artistes de la Comédie aux côtés de Cécile Backès. Totalement associés au projet du CDN, ses membres contribuent de multiples manières au développement du théâtre, invitant tout autant les publics à découvrir leurs démarches artistiques que celle des artistes invités.
La diffusion s’organise à différentes échelles de territoire, réunissant un important réseau de partenaires. Les propositions artistiques et actions culturelles du CDN s’inventent ainsi au fil des saisons pour démultiplier les possibilités de rencontres avec la diversité des esthétiques théâtrales.

Ce dossier regroupe une première interview de Cécile Backès en tant que directrice du lieu avant de croiser son regard d’artiste avec celle de Noémie Rosenblatt et Maxime Le Gall, deux membres du collectif d’artistes qui l’accompagne.