Partager
Date de publication02 janvier 2018

Création d'une commission nationale des professions foraines et circassiennes

Cirque
RÉGLEMENTATION

Un décret institue une commission nationale des professions foraines et circassiennes comme instance de dialogue interministérielle.

Séparés par leur histoire et par leurs activités, les cirques itinérants et les forains partagent cependant des problématiques liées au nomadisme et aux relations avec les pouvoirs publics. Les difficultés s’accentuent depuis l’obligation faite aux municipalités au 1er juillet 2017 de passer des appels d’offres pour sélectionner les forains et les cirques sur leur territoire. La multiplication d’arrêtés municipaux visant à interdire la venue de cirques animaliers tend également la situation. 

Pour faciliter le dialogue, le décret du 27 octobre 2017 crée une commission nationale des professions foraines et circassiennes, chargée, auprès du Premier ministre, « d’étudier les questions relatives à ces professions et de formuler des propositions visant à garantir la bonne prise en compte de la spécificité de leurs activités économiques et du mode de vie mobile ». Cette commission comprend vingt-quatre membres titulaires répartis en trois collèges : huit représentants de l’État issus de huit ministères, huit maires et huit représentants des syndicats professionnels ou associations des professions foraines et circassiennes.