Le prix de la démocratie culturelle : médiation ou marketing ?

Théâtre
LES DÉBATS DE 11H

Lundi 9 juillet 2018, Festival d’Avignon, premier débat de la Semaine professionnelle animé par La Scène au Cloître Saint-Louis. Au centre de toutes les discussions, le Pass Culture, à propos duquel les intervenants ont pu donner leurs avis et impressions.

Nous ne sommes en mesure de diffuser qu'un extrait de ce débat. Merci de votre compréhension.

Promesse de campagne d’Emmanuel Macron, largement inspirée par l’expérience italienne « bonus cultura » de 2016, le Pass Culture entre en phase de test auprès de 400 jeunes volontaires dans cinq départements. Un budget de 500 M€ par an financé à 20% par l’État et à 80% par le secteur privé. Concrètement, l’opération se présente sous la forme d’une application mobile qui permet aux jeunes de 18 ans de profiter, à hauteur de 500 €, de l’offre culturelle de proximité : concerts, expositions, théâtre, cinéma, cours de pratiques artistiques, activités de tourisme culturels, achats de livres, films et jeux vidéo, abonnement aux plateformes de contenus culturels en ligne.


Un algorithme et la géolocalisation peuvent-ils motiver les jeunes à modifier leurs habitudes pour aller vers l’inconnu plutôt que de suivre une offre culturelle familière ? Cette opération est-elle adaptée pour servir le spectacles vivant et accroître la fréquentation des salles de théâtre ? Le budget que représente le lancement et la mise en place de ce dispositif ne limite-t-il pas celui alloué à l’éducation artistique et culturelle des jeunes générations ?
Les intervenants du débat étaient invités à répondre à la question de savoir si ce « GPS de la culture » élaboré par une « start-up d’État » est en mesure de répondre à une véritable politique d’ouverture culturelle et comment les professionnels peuvent s’en emparer.

Les intervenants du débat

Arnaud Meunier

Directeur de la Comédie de Saint-Étienne-CDN

Metteur en scène, récompensé par le Grand prix du Syndicat de la critique en 2014 pour Chapitres de la Chute, Saga des Lehman Brothers de Stefano Massini, Arnaud Meunier prend la direction de la Comédie de Saint-Étienne - CDN en 2011. En tant que directeur du Centre dramatique national, il développe, au plus près des publics et des artistes, un projet mêlant étroitement création et transmission.

[En savoir plus / Comédie de Saint-Étienne]

Jean-Paul Angot

Directeur de la MC2, scène nationale de Grenoble

Ancien directeur de la scène nationale de Chambéry et de la Savoie, il est depuis la fin 2012 le directeur de l’Etablissement public de coopération culturelle (EPCC) MC2, scène nationale de Grenoble.

[En savoir plus / MC2 Grenoble]

Fabrice Roux

Producteur, directeur de HappyProd

Producteur de téléfilms, documentaires de création, captations et, plus récemment, de spectacles de théâtre et de one man shows. Il est le fondateur et directeur de HappyProd, société de production indépendante et de diffusion de spectacles vivants (TV, DVD, internet, téléphonie mobile, etc.) fondée en 2010.

[En savoir plus / HappyProd]

Adrian Blancard

Étudiant

Étudiant à l’université d’Avignon au sein du Master Publics de la culture et communication, Stratégie du développement culturel, Adrian Blancard est aussi engagé dans le milieu culturel et associatif.

Les intervenants
© Dorothée Burillon

 

Pour compléter le débat

Bilan mitigé pour l’expérience italienne

Le « Bonus Cultura », version originale du Pass Culture, lancé en Italie en septembre 2016 par le gouvernement Renzi, affiche un bilan en demi teinte.

[“Bilan mitigé pour le Pass culture en Italie,” La Croix, 08 mars 2018]

Un « Tinder de la culture ? »

Dans une interview accordée à France Culture, Eric Garandeau, co-directeur de l’association chargée de la mise en œuvre du Pass Culture, revient sur le fonctionnement du Pass. 

[« Culture : il faut que jeunesse se ‘Pass’..., » L’Invité des matins, France Culture, 27 juin 2018]

Un outil en phase de test

Dans un discours prononcé au Théâtre National de Strasbourg, le vendredi 18 mai 2018, Françoise Nyssen rappelle les objectifs du Pass Culture et énonce les modalités de sa phase de test.

[« Discours de Françoise Nyssen, ministre de la Culture… » Ministère de la Culture, 18 mai 2018]

Une mise en concurrence entre acteurs publics et privés ?

Dans une lettre ouverte adressée à la Ministre, les institutions membres de l’Union syndicale des entreprises publiques du spectacle vivant (USEP-SV), s’inquiètent de la « rupture radicale » induite par le Pass Culture et par le risque d’une « concurrence directe et frontale avec les grands opérateurs du privé et avec les industries culturelles de loisirs ».

[Lettre ouverte de l’USEP-SV à Madame Françoise Nyssen, 12 juin 2018]

Un objet qui doit s’inscrire dans une réflexion de fond sur les politiques culturelles

Dans une interview accordée à la Terrasse, Robert Abirached, directeur du Théâtre et des Spectacles au ministère de la Culture de 1981 à 1988, souligne la nécessité pour l’État de sortir des « vieilles routines »  pour repenser globalement le débat sur les politiques culturelles.

[« Grand Entretien - Robert Abirached », La Terrasse, 22 juin 2018]

Co-organisateurs des débats :

La Maison Professionnelle du Spectacle Vivant
ISTS Avignon
La Scène
Festival d'Avignon