Partager
Date de publication28 juin 2019

Palmarès des Prix de la Critique 2019

Théâtre
SOUTIEN

Les Prix de la Critique 2019 ont été décernés à l’Opéra Comique le 21 juin 2019. Voici le palmarès de cette 56e édition. 

L’Association professionnelle de la critique de Théâtre, de Musique et de Danse a décerné le 21 juin 2019 à l’Opéra Comique ses Prix de la Critique 2019. En ce qui concerne le Théâtre, on notera une double récompense pour Christophe Honoré, qui obtient le Grand Prix pour Les Idoles, tandis que son actrice Marlène Saldana se voit attribuer le Prix de la meilleure comédienne.

Le palmarès Théâtre 2019 :

-    GRAND PRIX (meilleur spectacle théâtral de l’année) : Les Idoles, de Christophe Honoré au Théâtre de L’Odéon
-    PRIX GEORGES-LERMINIER (meilleur spectacle théâtral créé en province) : Insoutenables longues étreintes, de M.S. Galin Stoev au TNT de Toulouse
-    MEILLEURE CRÉATION D’UNE PIÈCE EN LANGUE FRANÇAISE : Au-delà des ténèbres, de Simon Abkarian
-    MEILLEUR SPECTACLE ÉTRANGER : La Reprise (Histoire(s) du théâtre (1)), de Milo Rau 
-    PRIX LAURENT-TERZIEFF (meilleure production d’un théâtre privé) : Girls and boys, de Dennis Kelly, mis en scène par Mélanie Leray / La Ménagerie de verre, de Tennessee Williams, mise en scène par Charlotte Rondelez
-    MEILLEURE COMÉDIENNE : Marlène Saldana (Les Idoles, de Christophe Honoré)
-    MEILLEUR COMÉDIEN ; Nicolas Bouchaud (Démons, de Fédor Dostoïevski, mis en scène par Sylvain Crezevault / Un Ennemi du peuple, d’Henrik Ibsen, mis en scène par Jean-François Sivadier)
-    PRIX JEAN-JACQUES LERRANT (révélation théâtrale de l’année) : Suzanne Aubert (L’Ecole des femmes, de Molière, mis en scène par Stéphane Braunschweig)
-    MEILLEUR CRÉATEUR D’ÉLÉMENT SCÉNIQUE (scénographe - décorateur, costumier, créateur de lumière) : Christian Tirole / J.F. Sivadier (Un Ennemi du peuple)
-    MEILLEUR COMPOSITEUR DE MUSIQUE DE SCÈNE : Eric Sleichim (Electre/Oreste, de Ivo Van Hove)
-    MEILLEUR LIVRE SUR LE THÉÂTRE : Avec Joël Pommerat (tome II), l’écriture de Ça ira, fin de Louis, de Marion Boudier (Actes-Sud-Papiers, 2018)

Fondé en 1877, le Syndicat professionnel de la Critique de Théâtre, devenu l’Association professionnelle de la critique de Théâtre, de Musique et de Danse, a pour buts de resserrer les liens de confraternité entre ses membres, de défendre leurs intérêts moraux et matériels, d’assurer la liberté de la critique. Il regroupe aujourd’hui 140 journalistes de la presse écrite et audiovisuelle, française et étrangère.