Partager
Imprimer
Date de publication16 janvier 2019

Extérieur Danse

Images de la création hors les murs
Arts de la rue
ESTHÉTIQUES

La Collection "Images de la création hors les murs" produite par HorsLesMurs rassemble des extraits de spectacles témoins d'une esthétique contemporaine du spectacle vivant. Ce volet présente les esthétiques de la danse dans l'espace public. 

Ce troisième volet de la collection Images de la création hors les murs présente une quarantaine de morceaux choisis de spectacles, comme une promenade à travers les esthétiques de la danse dans l'espace public : 

Corps aériens, corps aquatiques

Danser dans l’air, dans l’eau ou en apesanteur relève du désir d’envol et de la relation au vertige. L’expérience « ouvre la danse à un nouvel espace-temps » (Kitsou Dubois). Les spectacles qui en résultent, qui exigent une maîtrise extrême, paraissent fluides et libres. À moins qu’ils ne transcrivent les soubresauts d’un poisson privé d’eau.

Avec : Roc in lichen (Le creux poplité), Cie Lézards bleus-Antoine Le Ménestrel (L'Aimant), Motus Modules, Retouramont (Vide accordé), Ki Productions - Kitsou Dubois, Osmosis cie-Ali Salmi (Waterfloor), Cie Astrakan-Daniel Larrieu (Waterproof). 

Danses d'asphalte

Entre béton et bitume, la danse affronte le chaos urbain. Elle y manifeste comme le Hip Hop une énergie indocile. Elle trouble les trajets et les points de vue coutumiers, met du jeu dans les engrenages et se montre solidaire des « invisibles » de la rue.

Avec : Antipodes (Ad libitum), Willi Dorner (Bodies in urban spaces), Membros (Meio Fio), Ex Nihilo (Trajets de vie, trajets de ville), Cie Jeanne Simone (Le goudron n'est pas meuble), IDCore (Les invisibles). 

Variations paysagères

Un rivage, une campagne, le parc d’un château ou d’un centre d’art font retrouver une intimité avec la nature et les gestes originels. Ils sont plus encore des paysages à l’échelle humaine, des cadres, plus incertains mais moins contraignants qu’une scène, où inventer des formes.

Avec : Cie LLe-Armelle Devigon (Hommages au platane et au hêtre pourpre), Ex Nihilo (Loin de là), Cie Astrakan-Daniel Larrieu (Marche, danses de verdure), Cie Mi-Octobre-Serge Ricci (Air-Ball Picnic), Cie Pascoli (Le trouble du trait), Laura Bonicel et Vanessa Le Mat (Mimosa Pudica), Le Guetteur-Luc Petton & Cie (La confidence des oiseaux). 

Engins et chantiers

S’il s’agit de faire corps avec l’univers industriel, il n’est pas question de fragilité. Et lorsque le danseur est en duo avec un chariot élévateur ou une pelleteuse, lorsque les machines elles-mêmes dansent, le conducteur aussi est interprète.

Avec : Osmosis cie-Ali Salmi (Alhambra container), IDCore (Chorégraphie pour chasse-neige), La Ventura Cie (Prefauna en glace), Cie I.D.A.-Mark Tompkins (En chantier), Cie Beau geste (Transports exceptionnels). 

Incursions

La danse peut s’infiltrer à l’improviste (ou presque) dans l’ordinaire d’une poste, d’un hôpital, d’un magasin, d’une bibliothèque… Elle mêle ainsi l’art et la vie,  et la présence décalée des danseurs donne à voir autrement le lieu et les normes de ses usages.

Avec : Cie enCo.re-Katja Fleig (KF née en février), Cie de l'Entre-deux-Daniel Dobbels (La veine étreinte), Catherine Contour (Chambre), Cie Didier Théron (Nous autres), Groupe Bernard Menaut (Nouvelles perturbations chorégraphiques), La lloba (Windoll). 

L'Éphémère et le patrimoine

La chorégraphie entretient une relation privilégiée avec l’architecture. Quand elle en revisite les édifices, historiques ou contemporains, elle fait, loin des « Sons et Lumières » et de l’admiration compassée, revivre imaginairement l’énergie bâtisseuse qui les a fait exister.

Avec : Cie Migrateurs/Transatlantique (Villes mouvementées), Cie des prairies (Roulés dans la farine), Cie les clandestins-Odile Azagury (Les chambres), Cie Décadrages (Jumièges la vibrante), Olivier Apert et Sylvain Groud (Talitha Koum), Cie Yann Lheureux et Danses en l'R Cie Eric Languet (J'embrasse pas), Jean-Jacques Sanchez et Ana Gabriela Castro (Corpos e Laços). 

Danses partagées

Chorégraphier les spectateurs en leur distribuant des partitions de gestes (David Rolland), organiser de « nouveaux bals » ou associer des amateurs aux créations sont des pratiques différentes mais elles témoignent, dans la société, d’un renouveau du goût pour la danse et, chez les artistes, du souci d’explorer, selon l’expression de Joseph  Beuys, « le champ élargi de l’art ».

Avec : David Rolland Chorégraphies (Les lecteurs), Cie Pernette (L'Insomnie), Cie des prairies (Là commence le ciel), Gustavo Ciriaco et Andrea Sonnberger (Aqui enquanto caminhamos), Cie Pierre Deloche (Ombres portées), Le Hublot (Tout azimuth, bal interactif)

Crédits

Production HorsLesMurs
Réalisateur Géry Sanchez
Auteurs Stéphane Simonin, Géry Sanchez, Sylvie Clidière, Alix de Morant
Année de production 2009