Joséphine Chaffin

AUTRICE

Aide à la création - Cat. TEXTE DRAMATIQUE - (printemps 2018)

Dans le cadre de ses Etudes théâtrales à l’Ecole Nationale Supérieure, Joséphine Chaffin mène un travail de recherche sur le statut des femmes de théâtre aujourd’hui en France.
 

Elle travaille ensuite comme assistante à la mise en scène auprès de Christian Schiaretti au Théâtre National Populaire, puis de Robin Renucci dont elle est l’assistante artistique au Centre Dramatique National des Tréteaux de France entre 2013 et 2017.
 

Aujourd’hui, elle se consacre à ses projets d’autrice et de metteuse en scène. Elle crée sa première pièce La Fille qui flambe au Théâtre Kantor de l’ENS en 2012 à Lyon, avant d’écrire Jubile, mis en espace par Clément Carabédian lors des Rencontres de Theizé en 2016.
 

En 2016 également, Joséphine Chaffin répond à une commande des Tréteaux de France avec Data m’a dissous, un texte à destination des adolescents qui traite de l’économie des données numériques.
 

Pour le festival lyonnais EN ACTE(S), elle écrit deux textes qui questionnent l’impact des intelligences artificielles sur notre humanité et notre langage : Ton Tendre silence me violente plus que tout, mis en scène par Louise Vignaud en 2014 (repris en 2016 et en 2017) ; puis sa pièce jeune public Céleste gronde, mise en scène par Thibaud Vincent en 2017 à Lyon. Cette pièce sera créée par les Tréteaux de France en avril 2019.
 

En 2017, Joséphine Chaffin crée sa pièce Les beaux ardents (love story vénitienne) au Théâtre des Clochards Célestes à Lyon, dans une co-mise en scène avec Clément Carabédian. A travers la figure de la peintre Artemisia Gentileschi, la pièce explore le rapport entre amour, création et genre.
 

Ce spectacle constitue la première création de la compagnie que Joséphine Chaffin et Clément Carabédian ont fondée ensemble, la Compagnie Superlune, implantée à Mâcon. Le spectacle sera repris lors de la saison 2018-2019 en région lyonnaise et en région parisienne.
 Elle travaille actuellement à l’écriture d’une adaptation de Roméo et Juliette pour le jeune public, commandée par la compagnie La Bande à Mandrin (Isère) ; elle co-mettra en scène ce spectacle avec Juliette Rizoud en 2019.
 

A partir du recueil des témoignages des habitant.e.s du village de Pieve (Corse), elle écrit également un texte intitulé Fontaine rouge, qui sera lu lors du festival de la Mostra Teatrale en juillet 2018.
 

Elle anime parallèlement des ateliers d’écriture avec des publics jeunes et adultes. Dans le cadre du projet Passerelle porté par le Théâtre Paris-Villette, elle est aussi médiatrice auprès de classes de collégiens et de lycéens.
 

Sa pièce Midi nous le dira, le solo d’une jeune footballeuse rêvant d’intégrer l’équipe nationale des espoirs, fera l’objet de la prochaine création de la Compagnie Superlune en 2019-2020.
 

 

 Textes dramatiques publiés

  • Ton tendre silence me violente plus que tout, éditions EN ACTE(S), 2014
  •  Céleste gronde, éditions EN ACTE(S) numériques, 2017

 Créations à la scène

  •  La fille qui flambe, mise en scène Joséphine Chaffin, théâtre Kantor de Lyon (2011)
  •  Ton tendre silence me violente plus que tout, mise en scène Louise Vignaud, Lavoir public (Lyon, novembre 2014), puis théâtre de l’Opprimé (Paris, janvier 2016), puis théâtre des Clochards célestes (Lyon, mai 2016 et juin 2017).
  •  Jubile, mise en espace Clément Carabédian, festival Les Rencontres de Theizé (Theizé, juin 2016).
  •  Céleste gronde, mise en scène Thibaut Vincent, Théâtre des Clochards Célestes (Lyon, mars 2017).
  •  Data m’a dissous, lectures mises en espace et lues par la troupe des Tréteaux de France (saison 2016-2017 et saison 2017-2018).
  •  Les beaux ardents, mise en scène Clément Carabédian et Joséphine Chaffin, Théâtre des Clochards Célestes (Lyon, octobre 2017).

 Prix, récompenses, aides

  • Midi nous le dira, Label « Jeunes textes en liberté », 2018