@ Malte Martin

10 lignes de force pour la création en espace public

Arts de la rue
FOCUS

À l’occasion des 10 ans du Master Projets culturels dans l’espace public (Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne), en 2016, nous avons identifié 10 lignes de force des arts en espace public pour les 10 prochaines années. Il s’agit de tendances de la création dont nous observons l’émergence et dont nous souhaitons soutenir le développement.

Ce travail collectif a été réalisé sous la direction d’Anne Gonon, auteur et chargée de cours au sein du Master, et de Pascal Le Brun-Cordier, professeur associé et directeur du Master, par les étudiants de la 10e promotion, réunis au sein de l’association Objet(s) Public(s) : Stéphanie Braka, Charlotte Cheveau, Marie Delor, Coralie Durand, Astrid Durocher, Camille Fukas, Essia Jaibi, Samir Ketila, Ariane Leblanc, Pauline Lisowski, Marie Monclus, Agathae Montecinos Pinheiro, Colombine Noébès-Tourrès, Morgane Noubel, Lou Paquet, Chloé Penha, Clémence Pierre, Marie Quelen, Ivana Rumanova, Robin Sepulcre.

Cette réflexion a été nourrie par 10 rencontres-débats organisées en 2015 à Paris et dans le Grand Paris, à Marseille et à Pilsen (République Tchèque), capitale européenne de la culture.

Affiche 10 lignes de force pour la création en espace public des 10 prochaines années
Graphisme : Malte Martin

#1 Marcher

De plus en plus d’artistes marchent et nous invitent à les suivre. Avec eux, la marche dépasse sa vocation utilitaire et se réinvente en suivant parfois d’improbables chemins. Marche esthétique, elle est mise en scène dans des parcours guidés. Marche sensible, elle active nos sens à la découverte de micro-détails de notre environnement quotidien. Marche physique, elle met le corps à l’épreuve de l’espace et de ses représentations. Toutes ces marches proposent des alternatives créatives à nos sociétés en permanente accélération, des relectures ludiques ou politiques des territoires et des paysages, de nouvelles manières de les arpenter et de les mettre en culture. La multiplication des écrans et des possibilités de connexion pourrait bien, dans les prochaines années, faire grandir encore ce désir d’expériences sensibles nous invitant à éprouver le monde, pas à pas. Parallèlement, l’apparition de nouvelles collectivités territoriales (métropoles, intercommunalités rurales et péri-urbaines) en recherche de visibilité et d’identité va démultiplier les terrains de jeux.

Démarches et projets repérés : Compagnie KMK, Décor Sonore, Karen O'Rourke, Ici Même Grenoble, Collectif La Folie Kilomètre, Les Promenades Urbaines, Le Voyage Métropolitain, Le GR13


Le Voyage Métropolitain n°1, par Sylvain Maestraggi, 2014

Mobiles créateurs : tour d'Europe de l'esprit nomade
Autrice : Alix de Morant
Stradda n°10, oct. 2008

#2 Créer in situ

Entretenant un lien étroit au réel, des artistes visuels ou du spectacle vivant font du contexte, humain, urbain ou paysager, l’essence de leur démarche. Ce processus de création contextuel impacte les habitants, souvent invités à s’impliquer, qui redécouvrent ainsi leur quotidien. Les artistes sont, eux aussi, déstabilisés, questionnés dans leur pratique, influencés par le terrain dont ils s’imprègnent. Dans un élan similaire, les opérateurs culturels développent une action culturelle inscrite dans la durée et greffée dans leur environnement. Nous observons avec intérêt ces créations in situ et souvent in vivo, nous en savourons les saveurs singulières, et nous sommes un certain nombre (comme le groupe de professionnels réunis depuis 2014 sous l’intitulé « On est un certain nombre ») à penser que les projets de territoire où murissent beaucoup de ces œuvres contextuelles ont de beaux jours devant eux.

Démarches et projets repérés : Opéra Pagaï, La Maison sur l'eau, De l'aire, commune de Bossieu (Isère), L'Apprentie compagnie, 7 clowns, 7 jours, 7 familles, à la Scène Nationale d'Evry Essonne, Art In Situ Festival, Aubervilliers, Groupe On est un certain nombre

Les nouvelles géographies culturelles
Dossier coordonné par Anne Gonon
Stradda n°23, janv. 2012

Terrains d'aventures : écrire pour et avec le territoire
Auteurs : Sylvie Clidière, Anne Gonon, Pascal Le Brun-Cordier, Valérie de Saint-Do
Stradda n°09, janv. 2008

#3 Jardiner le monde

En réponse aux questionnements environnementaux qui traversent nos sociétés, de nombreuses actions brouillent les frontières entre bitume et nature, renouvelant la perception et l’expérience de la ville par ses habitants. Guerilla gardening, installations d’art végétal, jardins partagés sont autant de formes imaginées par des artistes botanistes, des collectifs associant paysagistes, scénographes ou plasticiens, s’appropriant des espaces vacants, déterminant de nouveaux usages de l’espace public et activant une nouvelle écologie urbaine. Si ces dernières années, ces projets pouvaient paraître isolés, nous observons qu’ils s’inscrivent de plus en plus dans des démarches globales, soutenues voire stimulées par des politiques publiques structurantes, favorisant durablement d’autres manières de cultiver le monde.

Démarches et projets repérés : Guerilla Gardening, Incroyables Comestibles, Disco Soupe, Le champ des possibles, Coloco, Seeding the city, Eve Mosher, Collectif Mosstika, Jardins barges à Dunkerque, Collectif Fertile, Urban Farm Unit, Damien Chivialle, Chez Poupoule, Marion Dutoit, Nicolas Soulier, Domaine départemental de Chamarande



Coloco et la ville de Montpellier, Jardin DeMain, 2010

Fleurs de trottoir
Auteur : Guillaume Gomis
Stradda n°25, juil. 2012

#4 Explorer l’extra-urbain

À l’écart des métropoles en chantier, loin des villes connectées où se concentre l’essentiel des richesses, les territoires extra-urbains sont au cœur de vifs débats. 60% de la population et 80% des classes populaires vivraient dans cette “France périphérique”, péri-urbaine ou rurale, fortement précarisée et souvent oubliée. Qu’ils soient présentés comme « bucoliques » ou plus négativement « ordinaires », voire « moches », ils souffrent de préjugés qui alimentent le mythe de leur déclin. Convaincus de la nécessité et de l’intérêt pour les artistes d’aller explorer ces territoires, notamment pour y travailler dans et avec leurs espaces publics, nous sommes certains qu’ils ne resteront pas longtemps dans le hors champ de la création artistique et de l’action culturelle.

Démarches et projets repérés : Animakt, fabrique pour les arts de la rue, de la piste et d'ailleurs à Saulx-les-ChartreuxCollectif La Folie Kilomètre, Rivages, création pour 2016Jean-Pierre Attal, Intramuros, photographies, 2008Kristof Guez, Clermont au loin, 2010Edith Roux, série Euroland, 2000, Denis Darzacq, Nu, 2003 et Hyper, 2010, Pierre Huyghe, Streamside days, 2003, Bruit du frigo, Les randonnées péri urbaines

La métro-périurbanisation comme nouveau paradigme ?
Auteurs : Emeline Bailly et Hervé Duret
Projets de paysage, 2012

#5 Augmenter l’expérience

Un nombre croissant d’artistes font vivre aux spectateurs de surprenantes expériences, fortes, troublantes, les projetant loin de la relation conventionnelle au spectacle ou à l’objet exposé, faisant vaciller les frontières entre fiction et réalité. Plongés dans des situations et des interactions inédites, préméditées ou spontanées, les spectateurs expérimentent ainsi de nouveaux rapports au monde et aux autres. Favorisés par l’essor des nouvelles technologies et par une volonté d’explorer les nouvelles frontières des espaces publics « augmentés », ces projets artistiques expérientiels marqueront sans aucun doute la création artistique de prochaines années.

Démarches et projets repérés : Dries Verhoeven, Au milieu du guéLéa Dant, Voyage en terre intérieurCollectif Bonheur intérieur brutBoijeot Renauld TuronIci Même (Grenoble)Ici Même ParisCollectif GK

Avis de virtuel dans l'espace public
Autrice : Emmanuelle Dreyfus
Stradda n°18, oct. 2010

#6 Activer l’espace public politique

L’espace public n’a rien d’un espace naturellement partagé et ouvert. Il se présente souvent bien au contraire comme un territoire physique et symbolique largement inégalitaire auxquels certains citoyens, invisibles ou inaudibles, n’accèdent pas ou rarement. Ici et là, des artistes ont fait le choix d’interroger la dimension politique de l’espace public en proposant d’autres représentations et d’autres usages, en suscitant du « dissensus », en ouvrant des espaces de visibilité pour ceux qui demeurent hors du champ de l’attention, et en déjouant les représentations dominantes et stigmatisantes des exclus. Initié par des institutions culturelles ou développé dans le sillage de mouvements sociaux, ces projets parfois qualifié d’« artivistes » contribuent de manière incisive voire décisive à régénérer l’espace public démocratique.

Démarches et projets repérés : Le PEROU, Pôle d’exploration des ressources urbainesChristoph Schliengensief, Please Love AustriaSantiago SierraThomas Kilpper, A lighthouse for LampedusaLonnie van Brummelen and Siebren de Haan, Monument of sugar: How to use artistic means to elude trade barriers, Phil Collins, How to make a refugeeGianni Motti, Collateral DamageArnaud ThevalMohamed Bourouissa

Lampedusa 2013, par Thomas Kilpper

Art de l'interruption
Auteur : Christian Ruby
Stradda n°34, hiver 2014

 

#7 Hacker les espaces publics immatériels

L’espace public ne se limite pas aux espaces physiques : il s’étend aussi, et de plus en plus, aux médias, au web, aux réseaux sociaux. Alors que nous passons un temps croissant sur ces espaces publics immatériels, et qu’ils conditionnent notre rapport aux autres et au monde sans que nous en ayons toujours pleinement conscience, des artistes s’attachent à en explorer les potentialités, à en interroger le fonctionnement, à en détourner les usages, à en repousser les limites. Cette extension du domaine de la création en espace public concerne aujourd’hui Facebook, Twitter, des applications de drague géolocalisées, des radios, et elle ne fait que commencer.

Démarches et projets repérés : Albertine Meunier, Eli Commins, Kom.postDries Verhoeven, Wanna play ?, Yann Le Guennec, Olivier Auber - Perspective numérique


Dries Verhoeven, Wanna play ?, 2015

Souriez, vous êtes filmés !
Autrice : Emmanuelle Dreyfus
Stradda n°27, janv. 2013

#8 Repenser la ville

Les manières de penser la ville évoluent, de nouveaux acteurs émergent : en parallèle des actions menées par les institutions, de jeunes collectifs mêlant architectes, artistes et habitants, offrent une alternative aux pratiques traditionnelles de l’urbanisme. Artistiques, constructives, culturelles, éducatives, citoyennes ou politiques, ces démarches témoignent de l'émergence de nouveaux enjeux, et proposent de nouvelles fabriques de l’urbanité. Un peu partout en Europe et dans le monde, des villes commencent à les associer à leurs projets urbains, à la conception de leurs espaces publics. Ces manières alternatives de penser et de faire la ville ne constituent plus un épiphénomène, et c’est une bonne nouvelle.

Démarches et projets repérés : YA+K, Pixel 13Le PEROU, Pôle d’exploration des ressources urbaines, Les Saprophytes, Horizome, Quatorze, ArtePlan, Mission Nuages

L'Âge du faire
Stradda n°34, hiver 2014

#9 Voyager autrement

De plus en plus de touristes ne se contentent plus d’un rôle d'observateur et ne se précipitent plus exclusivement vers les sites et monuments traditionnels. Prônant les bienfaits du déplacement, celui qui emmène ailleurs physiquement et bouleverse mentalement, ils envisagent le voyage comme une aventure, qu’elle les mène au bout de la rue ou de l’autre côté de la planète. C’est là qu’ils rencontrent les projets d’artistes qui œuvrent à faire du voyage une expérience intense, intime, inédite. Les frontières entre tourisme et action artistique se brouillent et de nouveaux territoires se découvrent : promenades urbaines, transformation des habitants en « greeters » contant leurs quartiers ou leurs villages, parcours d’œuvres contextuelles, scénarisation artistique des territoires… C’est une tendance de fond, assurément.

Démarches et projets repérés : Le Voyage à NantesEstuaireBoris Sievert, Expéditions au point zéro de l’urbanitéMartin Boross, PromenadePilsen 2015, Ville CachéeGlobal Greeter Network, The Brussels Urban Legends TourTattfoo, Fake AttractionsZilla van der Born, Fake Travel to Southeast Asia


Martin Boross, Promenade, 2013

#10 Fêter

Parallèlement au développement des réseaux sociaux et à l’augmentation du temps passé devant des écrans croît le désir de vivre des temps partagés où s’éprouve le plaisir d’être ensemble, de recréer un corps social à la fois physique et symbolique. Ces moments d’une grande diversité – exubérants ou modestes, prenant la forme de festivals, de carnavals, de déambulations néo-foraines, de grandes fêtes de ville menées tambour battants ou de rendez-vous de quartiers presqu’improvisés – se ressemblent sur un point : ils façonnent du commun. Un commun éphémère, consumé dans l’ici et maintenant, mais qui nourrit la ville et la mémoire de ses habitants, en manifestant une urbanité chaleureuse.

Démarches et projets repérés : Théâtre de L’Unité, Le Carnaval des ténèbres, Le réveillon des boulonsMichel Maffesoli, Nuit blanche, Paris, manifestation d’art contemporain dans l’espace publicRoyal de LuxeCompagnie Oposito, Transhumance : l’heure du troupeauCompagnie Artonik, The Color of TimeRêvons Rue, déambulation artistiqueFestival d’AurillacLa Fête de l'HumaLe rêve de l’aborigène

Artonik, The color of time, 2015

"Vive les Bacchanales !"
Auteur : Pascal Le Brun-Cordier
Stradda n°6, oct. 2007

Pour aller plus loin

En complément, nous vous invitons à lire la synthèse du cycle de rencontres-débats art [espace] public 2015, "D'ici à demain, 10 lignes de force pour l’art en espace public des 10 prochaines années", organisé avec les étudiants de la 10e promotion du Master Projets culturels dans l’espace public, à Paris et dans le Grand Paris, à Marseille et à Pilsen (République Tchèque), capitale européenne de la culture. La rédaction de ce document de synthèse a été coordonnée par Anne Gonon.

Synthèse du cycle art [espace] public 2015. D'ici à demain, 10 lignes de force pour l'art en espace public
Autrice : Anne Gonon (coord.)
2015

 

#1 Marcher
AUGOYARD Jean-François, Pas à Pas. Essai sur le cheminement quotidien en milieu urbain, Seuil, 1979
CARERI Francesco, Walkscapes, La marche pratique esthétique, Editions Jacqueline Chambon, 2013
LAVESSIÈRE Paul-Hervé, La Révolution de Paris, Sentier métropolitain, Wildproject, 2014
LE BRETON David, Marcher, éloge des chemins et de la lenteur, Métailié, collection Latitudes, avril 2012
O’ROURKE Karen, Walking and Mapping. Artists as Cartographers, MIT Press, Cambridge, coll. Leonardo, 2013
SANSOT Pierre, Poétique de la ville, Armand Colin, 1996

#2 Créer in situ
ARDENNE Paul, Un art contextuel, Flammarion, 2002 ; rééd. coll. Champs, 2004
BACQUÉ Marie-Hélène, BIEWENER Carole, L'empowerment, une pratique émancipatrice, La Découverte, Paris, 2013
GONON Anne, Bienvenue, chez vous !, Culture O Centre, aménageur culturel de territoire, L'Attribut, Toulouse, 2013

#3 Jardiner le monde
ANSART Cédric, BOUTEFEU Emmanuel, Sous le pavé, les fleurs, [en ligne], 24/10/14
DARLY Ségolène, MARTY Pauline, MILIAN Johan, La « nature en ville » à l'épreuve de la requalification des banlieues, Le cas de Plaine Commune, [en ligne], 20/11/13
KLANTEN Robert (dir.), Ma ville en vert, pour un retour de la nature au cœur de la cité, Thames and Hudson, 2011
SOULIER Nicolas, Reconquérir les rues, Ulmer, 2012
TERRIN Jean-Jacques, MARIE Jean-Baptiste, (dir.) Collectif, Jardins en ville, villes en jardin, Edition bilingue français-anglais, Parenthèses, Marseille, 2014

#4 Explorer l’extra-urbain
CHARMES Eric, « Les zones de pauvreté existent aussi dans les métropoles », interview en réaction au livre de Christophe Guilly par Anastasia Vécrin, Libération, [en ligne], 16/09/14
CHAUVIER Eric, Contre télérama, Allia, 2011
DE JARCY Xavier, REMY Vincent, « Comment la France est devenue moche », [en ligne], Télérama, 2010
DEPARDON Raymond, La France de Raymond Depardon, Seuil, Bibliothèque nationale de France, 2010
GUILLY Christophe, La France périphérique : Comment on a sacrifié les classes populaires, Flammarion, 2014

#5 Augmenter l’expérience
CITTON Yves, Pour une écologie de l'attention, Seuil, coll. La couleur des idées, 2014
DEWEY John, L'art comme expérience, collection Folio essais (n° 534), Gallimard, 2010
GONON Anne, IN VIVO, les figures du spectateur des arts de la rue, L'Entretemps, coll. Carnets de rue, Montpellier, 2011
KAPELUSZ Anyssa, Usages du dispositif au théâtre. Fabrique et expérience d'un art contemporain, Thèse de doctorat en Arts plastiques, du spectacle, musique, sous la dir. de Joseph Danan, Université Paris 3 La Sorbonne nouvelle, 2012
LIPOVESTSKY Gilles, L'esthétisation du monde : vivre à l'âge du capitalisme artiste, Gallimard, coll. Hors série Connaissance, 2013 (avec Jean Serroy)

#6 Activer l’espace public politique
BISHOP Claire, Artificial Hells: Participatory Art and the Politics of Spectatorship. 1st ed. New York: Verso, 2012
MOUFFE Chantal, Artistic Activism and Agonistic Spaces. ART&RESEARCH: A Journal of Ideas, Contexts and Methods. Volume 1., n° 2., [en ligne], 2007
RANCIÈRE Jacques, Le spectateur émancipé, La Fabrique éditions, 2008
HALL Stuart, The spectacle on the « other » Hall, Stuart (ed.) Representation: Cultural Representations and Signifying Practices, Sage Publications Ltd, London, 2013
WRIGHT Stephen, The Delicate Essence of Artistic Collaboration, Third text, 18, 2004, pp. 533-547

#8 Repenser la ville
AUGÉ Marc, Un ethnologue dans le métro, Hachette, 1986
BAZIN Hugues, Les figures du tiers espace: contre-espace, tiers paysage, tiers lieu, document électronique in http://biblio.recherche-action.fr, 2013
BENARD Hélène, Paroles d’acteurs. Participation des habitants au renouvellement urbain à Berlin, PUCA recherche, 2006
DAVIS Mike, Au delà de Blade runner, Los Angeles et l’imagination du désastre, Allia, 2010 (trad. française)
DE CONINCK Frédéric, Ville éphémère, ville durable, Université Paris Est, L’œil d’or, 2008
FÜZESSERY Stéphane, SIMATY Philippe (dir.), Le choc des métropoles, L’éclat, 2008
HABERMAS Jürgen, L’espace public, Suisse-romande, Payot, 1978
JOSEPH Isaac, La ville sans qualités, L’Aube, 1998
JOSEPH Isaac, Le passant considérable. Essai sur la dispersion de l’espace public, Librairie des Méridiens, 1984
MATOSSIAN Chakè, Espace public et représentations, La Part de l’Oeil, 1996
MICOUD André (coord.), Des Hauts-Lieux. La construction sociale de l’exemplarité, CNRS, 1991
MÉTRAL Jean (coord.), Cultures en ville ou de l’art et du citadin, L’Aube, 2000
NEVEU Catherine, Citoyenneté et espace public, Habitants, jeunes et citoyens dans une ville du Nord, Septentrion Presses Universitaire, 2003
PICHON Pascale, Vivre dans la rue, sociologie des sans domicile fixe (2008), 2e édition : Presses Universitaires de Saint-Étienne, 2010
SANSOT Pierre, Rêveries dans la ville, Carnetsnord, 2008
SENNETT Richard, Les tyrannies de l’intimité, Seuil, 1979
TOMAS François (coord.), Espaces publics, architecture et urbanité de part et d’autre de l’Atlantique, Publications de l’Université de Saint-Étienne, 2002
STEIN Véronique, La reconquête du centre ville : du patrimoine à l’espace public, thèse de doctorat, Université de Genève, 2003, n° SES 541

#9 Voyager autrement
BLAISE Jean, VIARD Jean, Remettre le poireau à l’endroit, L’Aube, 2015
DE SOLA-MORALES Ignasi, Differencies. Topographies of Contemporary Architecture. Cambridge: The MIT Press, 1997
HARVEY David, Social Justice and the City. Geographies of Justice and Social Transformation. University of Georgia Press, revised edition, 2009
HUGGAN Graham, The Postcolonial Exotic. Marketing the Margins. London: Routledge, 2001

#10 Fêter
LIVCHINE Jacques, Griffonneries, Solitaires intempestifs, Besançon, 2002
MAFFESOLI Michel, L’ombre de Dionysos, Contribution à une sociologie de l’orgie, Livre de Poche, 1982
MAFFESOLI Michel, Homo Eroticus, Des communions émotionnelles, CNRS, 2012

Nos partenaires

Société des Auteurs et Compositeurs Dramatiques
Master Projets culturels dans l’espace public